Les herbes fraîches, comment les conserver ?

Pour les marinades, dans les salades ou en dressing pour les préparations à base de viande ou de poisson : tout a plus de goût avec les herbes fraîches. Votre jardin regorge d’herbes fraîches ? Grâce à ces conseils de conservation, gardez quelques rehausseurs de goût sous la main pour votre prochaine recette !

Enveloppement

Les herbes fraîches dites « dures » se conservent plus longtemps lorsqu’elles sont enveloppées dans du papier essuie-tout humide et conservées au frigo. Il n’est pas nécessaire de rincer les herbes au préalable, au risque qu’elles perdent de leurs arômes et flétrissent plus rapidement. Cette technique est parfaitement adaptée au romarin, à l’origan, à la sauge et au thym. En revanche, le basilic ne supporte pas le froid : ces feuilles se noircissent rapidement. Il vous reste du basilic frais ? Préparez alors un pesto : il se conserve bien plus longtemps dans le frigo.
 

Congélation

Des herbes aromatiques telles que le persil, la menthe, le basilic ou la ciboulette peuvent parfaitement être congelées pour être utilisées à un moment ultérieur. Voici la méthode pour congeler des herbes aromatiques :

  1. Nettoyez les herbes aromatiques.
  2. Tamponnez-les pour les sécher à l’aide de papier essuie-tout ou d’un torchon propre.
  3. Coupez les herbes finement ou grossièrement avec un couteau aiguisé.
  4. Emballez-les en petites portions dans des sachets en plastique.
  5. Congelez-les aussi rapidement que possible.

Astuce supplémentaire de notre fan de Lacroix, Marlies V.d.E. : Vous pouvez également diviser les herbes finement hachées dans les alvéoles d’un bac à glaçons que vous remplissez d’eau. Lorsque vous avez besoin des herbes aromatiques, il vous suffit de les placer dans votre casserole. L’eau s’évaporera.

Séchage

Les herbes séchées conservent un tout petit peu mieux leurs arômes que les herbes congelées. Comment procéder ? Assemblez vos herbes en bouquets et suspendez-les dans une pièce chaude et sombre. Ou placez les herbes sur un papier essuie-tout dans une boîte fermée. Au bout d’une dizaine de jours, elles seront totalement séchées et prêtes à être consommées dans l’année. Les herbes qui se prêtent le mieux au séchage sont la marjolaine, le romarin, le thym, le laurier, l’origan et l’aneth.