La saison de la chasse est ouverte. Vous avez hâte de préparer un savoureux morceau de gibier, comme un steak de sanglier, un rôti de sanglier ou un ragoût de sanglier ? Voici déjà quelques conseils pour la préparation du sanglier.

 

Quelles sont les caractéristiques de la viande de sanglier ?

La viande de sanglier vient d’animaux de moins de six mois, d’où sa couleur rose clair et sa structure fine. La viande de sanglier est également riche en minéraux et en protéines. On pourrait la comparer à de la viande de porc maigre, au léger goût de gibier.

 

Comment le sanglier se prépare-t-il ?

Selon le morceau de viande de sanglier que vous allez servir, le mode de préparation sera différent. Le sanglier se sert toujours bien cuit.

 

Pour le rôti, le filet ou le steak de sanglier :

Faites d’abord revenir la viande dans du beurre chaud pour former une belle croûte. Utilisez de préférence une grande poêle. Déposez ensuite le morceau de viande de sanglier dans un plat graissé allant au four, salez et poivrez avant de poursuivre la cuisson dans un four préchauffé à 200°C.

 

Pour le ragoût ou des carbonnades de sanglier :

Tamponnez d’abord les morceaux de sanglier pour les sécher. Faites-les ensuite dorer dans du beurre chaud. Ajoutez ensuite des oignons et de l’ail et arrosez avec un fond, un bouillon, du vin ou de la bière. Laissez mijoter pendant au moins une heure à feu doux.

 

Suggestions de notre chef

Le sanglier est un morceau de gibier savoureux et versatile mis en valeur dans de très nombreuses préparations. Vous pouvez le cuire, le rôtir ou mijoter, mais il existe des préparations plus surprenantes encore, comme le pâté ou le « sanglier effiloché ». Notre chef vous dévoile déjà quelques suggestions :