Canard laqué et bami

Préparation

Pour la viande/sauce:
1. À l'aide d'un couteau, réalisez quelques entailles dans le gras du canard. Salez et poivrez.
2. Portez tous les ingrédients à ébullition dans un poêlon, puis versez-les sur les magrets de canard (que vous avez déposés au préalable dans un plat).
3. Laissez les magrets de canard mariner pendant 15 minutes, puis égouttez-les bien.
4. Faites réduire le jus jusqu'à obtention d'une sauce épaisse.
5. Faites chauffer une poêle à revêtement anti-adhésif et cuisez-y les magrets de canard sur la peau, en commençant par 2 minutes sur chaque face.

Pour le bami:
1. Portez de l'eau salée à ébullition dans une marmite.
2. Cuisez-y les nouilles, puis égouttez-les et rincez-les sous l'eau froide.
3. Découpez le chou chinois et les pleurotes en morceaux.
4. Faites chauffer un peu d'huile d'arachide dans un wok et cuisez-y les pleurotes et le chou chinois.
5. Lorsque les légumes commencent à devenir translucides, ajoutez les pousses de soja et secouez bien le wok.
6. Ajoutez le sambal et les nouilles. Laissez réchauffer.
7. Secouez sans cesse le wok ou mélangez à l'aide d'une spatule.
8. Au dernier moment, ajoutez la coriandre et les noix de cajou.

Présentation:
1. Déposez le bami dans des assiettes creuses.
2. Découpez le canard en fines tranches que vous répartissez sur les assiettes.

Suggestion de vin:
Compte tenu de la touche aigre-douce de ce plat à base de canard, le meilleur choix est un Riesling demi-sec riche du Rheingau, de la Moselle ou de la Hesse rhénane, en Allemagne.
Un vin autrichien de la Wachau, du Kremstal ou du Kamptal pourrait également convenir s'il est (re)fermenté en fûts anciens afin d'obtenir un style de vin plus riche et plus large.
Un Riesling ou un Pinot Gris similaire d'Alsace conviendrait aussi.