Ragoût de sanglier

Préparation

1. Salez et poivrez la viande.
2. Faites fondre un peu de margarine dans une casserole à revêtement anti-adhésif et saisissez la viande. Si la casserole est trop petite pour saisir correctement toute la viande, procédez en plusieurs fois.
3. Déposez ensuite la viande dans une cocotte et déglacez la casserole à l'aide d'un peu de vin. Laissez les morceaux se détacher des parois de la casserole, puis ajoutez le tout à la viande dans la cocotte.
4. Ajoutez le reste du vin et le fond de gibier. Cuisez à feu modéré.
5. Laissez mijoter doucement pendant 30 minutes, avec les baies de genévrier, le sirop de Liège, le thym et le laurier.
6. Découpez les navets, les carottes, l'oignon et les pommes de terre en gros morceaux, puis ajoutez-les à la viande.
7. Laissez mijoter pendant encore 1 heure. Salez et poivrez.

Suggestion de vin :
Un vin à la structure fruitée, qui ne contient pas trop de tanins, accompagnera de préférence ce plat.
Nous irons le chercher dans le sud du vignoble du Rhône, par exemple un beau Châteauneuf-du-Pape (pas trop lourd), ou même dans le Languedoc, où nous pourrons trouver un élégant mélange de Grenache, de Carignan et de Syrah.
La région de Montsant, en Espagne, produit également des vins intéressants, principalement à base de Grenache.
Du côté de l'Italie, j'opterais pour un Valpolicella Superiore et/ou Ripasso, un peu plus riches en fruits que la version « ordinaire ».